Aller au contenu

Maréchal Perrin dit Victor

Claude-Victor Perrin, dit Victor, né à Lamarche (Vosges) le 7 décembre 1764 et mort à Paris le 1er mars 1841, est un maréchal d'Empire (1807), nommé duc de Bellune en 1808.

Référence: MLPERRIN
4/5
4 avis
62,90 €

en stock (livrable sous 48h ouvrées)

En savoir plus...

Personnalisez gratuitement votre figurine

Ecrivez ci-dessous le texte de votre choix et ajoutez éventuellement le logo de votre choix. Exemple de personnalisation

Claude Victor PERRIN dit VICTOR
Duc de Bellune

Bizarrement, le Maréchal se fit connaître sans qu’on sût vraiment  pourquoi, sous son prénom de Victor, plutôt que sous son patronyme de PERRIN. Peut être y eut-il une analogie entre les mots Victor et victoire, mais rien ne permet de l’affirmer, aucun document n’en ayant fait état.
Dans l’ancienne armée royale, il exerça la fonction de tambour, instrument qu’il affectionnait depuis l’enfance, ce qui lui valut par la suite des commentaires peu flatteurs de la part de gens mal intentionnés : le Général DELMAS disait : « II y aura donc toujours du tambour dans cet homme, qui ne fait du bruit que lorsqu’on le bat : » Le Maréchal en effet, venait d’essuyer une défaite et s’en défendait en criant très fort.
Son père huissier, avait voulu faire de lui un notaire. Son goût pour le tambour le fil s’engager à 17 ans dans un régiment d’artillerie à Grenoble. Après dix années de service sans actions remarquables, il s’établit tout bonnement comme épicier à Valence.
Elu adjudant sous-officier en 92, il reprend du service et rencontre Bonaparte au siège de Toulon qui le fait nommer rapidement général de brigade. Il fait les deux campagnes d’Italie, commande en chef le 1er  corps en 1807 et reçoit le bâton de Maréchal en juillet de la même année.
Le 10 novembre 1908, Napoléon le fait Duc de Bellune ; ce qui provoque de la part de ses soldats ce mauvais jeu de mots : l’ancien sergent Beausoleil (surnom qu’on lui avait donné au début de sa carrière) est devenu le Duc de Belle-Lune !
II est battu en Espagne par les Anglais à Talavera, mais se rachète par le courage dont il fait preuve pendant la retraite de Russie.
Il prendra parti contre son maître en 1814, et sera rayé de la liste des maréchaux aux Cent Jours. Il ternit son honneur de soldat, en votant la mort de son ancien camarade, le Maréchal NEY.


  • Disponibilité :en stock (livrable sous 48h ouvrées)
  • Figurines Etain par thème :Napoleon
  • Dimensions :H: 12 cm
  • Type de figurine :Figurine en etain
4.8/5

4 Avis

Logo avis vérifiés

Etains-du-prince.com s'est associé aux services du tiers de confiance Avis Vérifiés pour récolter et partager les avis de ses clients. La transparence et l'authenticité des avis publiés sont ainsi garantis.

La collecte, la modération, et la restitution des avis consommateurs traités par Avis Vérifiés se conforment à la norme AFNOR (Norme NF Z74-501 et règles de certification NF522).

Logo afnor
5/5
le
conforme à l'attente
5/5
le
produit bien emballé
5/5
le
Bien
4/5
le
Idem que précédemment

Autres produits authentiques

Panier
Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web .

Votre navigateur est obsolète !

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×