Aller au contenu

Maréchal Mac Donald

Étienne Jacques Joseph Alexandre Macdonald, (né le 17 novembre 1765 à Sedan, Ardennes, mort le 25 septembre 1840 dans son château de Courcelles-le-Roy, était un maréchal d'Empire, Duc de Tarente.

Référence: MLMACDONALD
62,90 €

en stock (livrable sous 48h ouvrées)

En savoir plus...

Personnalisez gratuitement votre figurine

Ecrivez ci-dessous le texte de votre choix et ajoutez éventuellement le logo de votre choix. Exemple de personnalisation

Aucun Alliances Colombes Casque
oui, je souhaite un emballage Cadeau

Jacques Etienne Joseph Alexandre MAC DONALD
Duc de Tarente

Soldat dans la légion Irlandaise, puis au régiment de DILLON, cet officier d’origine écossaise sert brillamment ensuite dans les armées de la Révolution. Il est promu Général de brigade en août 1793, sous le commandement de Pichegru, à l’armée du Nord. Remarqué par Bonaparte pendant la campagne d’Italie, il le secondera activement lors de la prise du pouvoir, le 18 brumaire.
Mac Donald était l’ami du Général Moreau, sa fidélité à son ancien chef, qu’il défendait courageusement, le fit tomber en disgrâce. On l’avait cru impliqué dans le complot royaliste. La police le tracassa jusqu’à ce qu’il se réfugiât dans ses terres de Courcelles, pour échapper à l’inculpation.
Cinq longues années passèrent ainsi, mais la discrétion et la dignité dont il fit preuve pendant sa retraite, amenèrent le pardon de l’Empereur qui l’envoya chercher  à la veille de la campagne d’Autriche en 1809.
Il rejoignit la Grande Armée près de Vienne et se distingua à la bataille de Wagram, où son action contre le centre ennemi fut déterminante dans l’accomplissement de la victoire. Le lendemain. Napoléon le fit chercher par Rapp et devant les troupes assemblées, au milieu de son Etat-major, il l’embrassa et lui dit : « Soyons amis, désormais ; je vous fais Maréchal de France ! »
Le Duc de Tarente gardera sa dignité jusqu’au bout, en négociant au mieux de ses intérêts, les modalités de l’abdication d’un maître qu’il aimait peu mais respectait beaucoup.
Napoléon le comprit, et, pour le récompenser de ce service ultime, il lui offrit le sabre de Mourad Bey qu’il avait porté à la bataille du Mont Thabor.
Mac Donald, bouleversé jura de le conserver toute sa vie et de le transmettre un jour à son fils, si jamais il en avait un.


  • Disponibilité :en stock (livrable sous 48h ouvrées)
  • Figurines Etain par thème :Napoleon
  • Dimensions :H: 14 cm
  • Type de figurine :Figurine en etain