Aller au contenu

Maréchal Kellermann

François Étienne Christophe Kellermann, habituellement appelé François Christophe Kellermann ou le maréchal Kellermann, né le 28 mai 1735 à Strasbourg, mort le 13 septembre 1820 à Paris, était un militaire français, qui fut élevé aux dignités de maréchal d'Empire et de duc de Valmy.

Référence: MLKELLERMANN
62,90 €

en stock (livrable sous 48h ouvrées)

En savoir plus...

Personnalisez gratuitement votre figurine

Ecrivez ci-dessous le texte de votre choix et ajoutez éventuellement le logo de votre choix. Exemple de personnalisation

Aucun Alliances Colombes Casque
oui, je souhaite un emballage Cadeau

François Christophe KELLERMANN

En 1804, Kellermann était trop âgé pour exercer un commandement ; mais l’Empereur qui désirait honorer le vainqueur de Valmy, lui donna le titre du Maréchal Honoraire. Ce qui explique qu'il n'a pris part à aucune campagne sous l’Empire, se contentant de commander des corps de réserve. Toute la gloire du Maréchal se forge donc sous l'ancien régime.
Il prend part à la guerre de Sept ans, puis combat en Pologne. En août 1793, il réprime l'insurrection lyonnaise ; on l’arrête pourtant comme suspect ce qui est monnaie courante à l'époque dès qu'on avait atteint un certain grade ; Hoche disait : « Une nomination de Général est un brevet de guillotine ». Il sera libéré après Thermidor.
Ce qui a valu à Kellermann le titre de Duc, c'est sa participation à la célèbre victoire de Valmy où il était placé sous les ordres de Dumouriez ; celui-ci ayant trahi la France, la gloire du chef félon rejaillit en totalité sur son subordonné.
Victoire curieuse, où l'on a chuchoté que Dumouriez avait purement et simplement acheté Brunswick pour qu'il refuse le combat. Au pied du moulin fameux, des Prussiens dysentriques, déprimés par les pluies torrentielles, copieusement arrosés d'artillerie furent attaqués par des patriotes qu'ils croyaient complètement démoralisés, au cri de « Vive la Nation ».
Peu de pertes dans cette affaire, (300 Français et 180 Prussiens), qui termine la campagne et qui surtout redonne confiance aux soldats de la République.
On ne peut quitter la famille Kellermann, sans citer le fils du Maréchal, second Duc de Valmy, qui se comporta brillamment sur tous les champs de bataille de l'Empire, mais qui se rendit surtout célèbre par la charge qu'il conduisit à Marengo et qui décida de la victoire.

  • Disponibilité :en stock (livrable sous 48h ouvrées)
  • Figurines Etain par thème :Napoleon
  • Dimensions :H: 11 cm
  • Type de figurine :Figurine en etain