Aller au contenu

Maréchal Jourdan

Jean-Baptiste, comte Jourdan (né le 29 avril 1762 à Limoges, dans la Haute-Vienne - mort le 23 novembre 1833 à Paris), fut un militaire français, qui avait commencé sa carrière sous l'Ancien Régime, participa avec La Fayette à la guerre d'indépendance des États-Unis d'Amérique et devint l'un des plus brillants généraux de la Révolution et de l'Empire. Il fut fait maréchal d'Empire en 1804.

Référence: MLJOURDAN
62,90 €

en stock (livrable sous 48h ouvrées)

En savoir plus...

Personnalisez gratuitement votre figurine

Ecrivez ci-dessous le texte de votre choix et ajoutez éventuellement le logo de votre choix. Exemple de personnalisation

Aucun Alliances Colombes Casque
oui, je souhaite un emballage Cadeau

JEAN-BAPTISTE Comte JOURDAN

Incorporé au régiment d’Auxerrois, le 10 décembre 1778, le futur Maréchal de France fait partie du contingent qui combattit en Amérique au cours de la guerre d’indépendance. Mais rapatrié pour cause de maladie il est réformé en 1784 et s’établit tout simplement boutiquier à Limoges.
Il reprend du service en 92 et sert comme Général de division à l’Armée du Nord, car à cette époque les soldats de valeur bénéficiaient de promotions extrêmement rapides. Il se couvre de gloire à Wattignies et à Maubeuge.
Mais en cette période révolutionnaire, les fortunes se défont aussi rapidement qu’elles se font et le voilà destitué en janvier 94 pour avoir refusé de faire campagne en hiver. Réintégré en mars, il se fait un nom grâce à la victoire de Fleurus. Mais de graves revers l’obligent à démissionner et il retourne à son magasin de mercerie.
Ses compatriotes l’envoient alors siéger au conseil des Cinq-cents dont il est élu président, et où il fait voter la loi de conscription, instituant le service militaire obligatoire.
Mais il prend position contre le Coup d’Etat du 18 brumaire et se voit menacé de déportation.
Sous l’Empire, Joseph Bonaparte le réclame à Naples puis en Espagne où il opère comme Chef d’Etat Major du frère de l’Empereur. Malheureusement, il se fait battre par Wellington à Vittoria en juin 1813, ce qui provoque le retour du Roi Joseph en France et, au mois d’août la mise à la retraite du vaincu.
Malgré son ralliement à la monarchie, Napoléon qui a besoin de chefs, l’emploie pendant les Cent Jours en tant que commandant de la subdivision militaire de Besançon.

Après avoir été fait Pair de France, il termine sa carrière comme Gouverneur des Invalides de 1830 à sa mort.



  • Disponibilité :en stock (livrable sous 48h ouvrées)
  • Figurines Etain par thème :Napoleon
  • Dimensions :H: 13 cm
  • Type de figurine :Figurine en etain