Aller au contenu

Louis XIV

Louis-Dieudonné dit, jusqu'au XVIIe siècle inclus, Louis Quatorzième puis Louis XIV et surnommé par la suite le Roi-Soleil ou Louis le Grand, né à Saint-Germain-en-Laye le 5 septembre 1638 et mort Versailles le 1er septembre 1715 est du 14 mai 1643 jusqu’à sa mort, roi de France et de Navarre

Référence: LOUIS14
128,00 €

en stock (livrable sous 48h ouvrées)

En savoir plus...

Personnalisez gratuitement votre figurine

Ecrivez ci-dessous le texte de votre choix et ajoutez éventuellement le logo de votre choix. Exemple de personnalisation

Aucun Alliances Colombes Casque
oui, je souhaite un emballage Cadeau

Louis XIV

Destin prodigieux qui fait le jeune Louis roi à cinq ans et qui le tient sur le trône pendant plus de soixante douze ans ! Son père Louis XIII meurt en 1643 et l'héritier de la couronne est chaperonné par sa mère, Anne d'Autriche, et par son mentor politique, le Cardinal Mazarin. Celui-ci lui inculquera la plus haute idée de sa fonction, lui enseignera le sens du secret politique et lui donnera le goût du pouvoir. Au point qu'à l'âge de 14 ans, il va surprendre toute la cour en décrétant l'arrestation du Cardinal de Retz, usant pour la première fois de son droit de majorité. Cependant, il laisse gouverner Mazarin pendant dix années de plus, se fiant à la sagesse et à l'intelligence de celui qu'il considère un peu comme son père.
Louis a 22 ans lorsqu'il décide de gouverner seul, sans l'aide d'un Premier Ministre. Il élève ainsi la dignité royale à un niveau pharaonique ; il déclare : "la nation ne fait pas corps en France, elle réside tout entière dans la personne du roi !"

Pour assurer à la fois la réussite des conquêtes et la sécurité des territoires annexés, Louis Dieudonné le Grand (titre donné par la ville de Paris après la paix de Nimègue) crée une armée digne de lui : dans son esprit, la guerre est la vocation naturelle d'un grand roi. En 1672, il dispose de 120 000 hommes, tous en uniforme, ce qui ne s'était jamais vu auparavant. Cette armée va se renforcer jusqu'à un atteindre en 1691 un effectif de 450 000 soldats, auxquels il faut ajouter les hommes des milices.
Le Roi Soleil est, bien sûr, le grand protecteur des lettres et des arts ; le Grand Siècle sera marqué par un rayonnement culturel aussi éclatant que la domination politique. Molière, Racine, Boleau, Lulli, Le Brun, Le Nôtre, Watteau sont les lumières du grand classicisme. Versailles et les fastes de la cour éblouissent toute l'Europe. Bossuet, au comble de l'admiration, s'exclame :"Ô rois, vous êtes comme des Dieux !"
Mais le 1er septembre 1715, le roi se couche, terrassé par la gangrène, voyant venir la mort avec sérénité et courage ; il fait venir son arrière-petit-fils, appelé à lui succéder, et lui dit : "j'ai trop aimé la guerre, ne m'imitez pas en cela, non plus que dans les grandes dépenses que j'ai faites". Saint-Simon, qui ne l'aimait pas, lui rendra tout de même hommage en écrivant : "c'est là ce qui s'appelle vivre et régner". Mais le dernier mot revient au prédicateur Massillon, devant le catafalque royal : "Dieu seul est grand, mes frères !…"

  • Disponibilité :en stock (livrable sous 48h ouvrées)
  • Figurines Etain par thème :Passion
  • Dimensions :H: 14 cm
  • Type de figurine :Figurine en etain