Aller au contenu

Laetizia Bonaparte

Lætizia Bonaparte Mère de Napoléon et de nombreux rois et reines d’Europe, Maria Lætizia Ramolino est issue d'une famille de notables d'Ajaccio, fief séculaire de la résistance aux Génois.

Référence: LAETIZIABONAP
62,90 €

en stock (livrable sous 48h ouvrées)

En savoir plus...

Personnalisez gratuitement votre figurine

Ecrivez ci-dessous le texte de votre choix et ajoutez éventuellement le logo de votre choix. Exemple de personnalisation

Aucun Alliances Colombes Casque
oui, je souhaite un emballage Cadeau

Lætizia Bonaparte (1750 - 1836) «Madame Mère»
Mère de Napoléon et de nombreux rois et reines d’Europe, Maria Lætizia Ramolino est issue d'une famille de notables d'Ajaccio, fief séculaire de la résistance aux Génois.
Elle épouse à 14 ans Charles Marie de Buonaparte (1746-1785) dont la famille de nobliaux lombards s'était exilée en Corse au XVIe siècle.
Son  mari soutient Pascal Paoli dans sa lutte contre l'occupant génois. Femme de grand courage, elle le suit dans ses combats, à cheval, à pied, même enceinte.
La famille Bonaparte connait la pauvreté au décès de son époux en 1785.
Après trois années difficiles, Bonaparte devient général en chef de l’Armée d’Italie et envoie de l’argent à sa mère. En 1799, Laetizia rejoint son fils, devenu Premier Consul, à Paris.
En 1804, elle devient "Madame Mère», même si elle  n'assiste pas au sacre de son fils en raison de leurs désaccords sur son mariage et son couronnement.
Elle emménage dans un somptueux hôtel de la rue Saint-Dominique, qui se peuple de dames d’honneur, de chambellans, de dames d’atour et de lectrices.  Laetizia est âgée de 54 ans et le faste l’ennuie.
Lætizia observe cette fortune soudaine avec dédain et un rien de scepticisme, lançant à qui veut bien l'entendre : «Pourvou qu'ça doure !».
Après la chute de l'Empereur en 1814, elle s'installe dans la ville éternelle.
Elle n'obtient pas le droit de le rejoindre à Sainte-Hélène.
C'est à Rome qu'elle apprend la mort de son fils Napoléon le 5 mai 1821.
Elle y décède quinze ans plus tard le 2 février 1836.
Enterrée à Corneto, sa dépouille sera transférée à Ajaccio en 1851, puis à la Chapelle impériale en 1860, sur l'ordre de Napoléon III, son petit-fils.

  • Disponibilité :en stock (livrable sous 48h ouvrées)
  • Figurines Etain par thème :Napoleon
  • Type de figurine :Figurine en etain