Aller au contenu

Les Frères d'Armes

Les soldats de Napoléon transportés avec les "moyens du bord"

Référence: FRERES
289,90 €

en stock (livrable sous 48h ouvrées)

En savoir plus...

Personnalisez gratuitement votre figurine

Ecrivez ci-dessous le texte de votre choix et ajoutez éventuellement le logo de votre choix. Exemple de personnalisation

Aucun Alliances Colombes Casque
oui, je souhaite un emballage Cadeau

Les Freres d'armes

Napoléon, pourtant très avant-gardiste, a toujours dénigré la médecine militaire. Selon lui, les médecins de guerre risquaient sur le champ de bataille « de gêner les mouvements de son impériale armée ». C’est ainsi que durant les années 1805 à 1815, le tiers des soldats de Napoléon mouraient, non pas sous les coups de l’ennemi mais à cause de blessures qui ne pouvaient être soignées directement. La plus grande partie des blessés étaient abandonnés sur le champ de bataille. Les blessés légers étaient transportés avec les moyens du bord, comme l’illustre la figurine des Étains du Prince.

Le Baron Pierre-François Percy, témoin au jour le jour des difficiles conditions de vie durant les campagnes militaires de la Grande Armée, a convaincu Napoléon de l’importance de la médecine militaire et du transport des blessés. C’est ainsi que naîtra la Wurst, ancêtre de l’ambulance, et aussi une pièce de la collection Etains du Prince.

  • Disponibilité :en stock (livrable sous 48h ouvrées)
  • Figurines Etain par thème :Napoleon
  • Dimensions :Longueur: 15 cm Largeur: 10 cm
  • Type de figurine :Figurine en etain